Nouveau site => http://arukamixia.enjin.com/forum
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nos batailles ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Varthak
Ancien
Ancien
Varthak

Nombre de messages : 269
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Nos batailles ...   Mer 2 Juin - 12:44

01 juin - Quand la horde montre les dents.

Lieu : Thrallmar, bastion de l’honneur
Durée : 1h environ

Pour le premier jour du mois, la soirée fut bonne. Après avoir vaqué aux occupations habituelles, un peu de piment est venu assaisonner cette soirée trop tranquille.
Notre bon Nazaryl (DK lvl 67) s’en allait à la poste, quand il prit un billet sans retour pour le cimetière. Quatre allianceux (lvl 80) avaient décidés de mettre un peu d’ambiance à Thrallmar. Visiblement toute forme de vie croisant dans les environs de notre campement, était pourchassée et anéantie. Il n’était pas la première victime, ni la dernière d’ailleurs. Notre campement était principalement fréquenté de combattant de peux d’expérience (50 à 70)

Devant ces combats des plus inégaux, les deux sœurs terribles, Cwynn et Eleswina, décidèrent d’accorder à ces quatre joyeux lurons un combat à la hauteur de leur espérance. Rejoins par le drood (heal) le plus craint d’Arak Arahm, les débuts furent difficiles. Une arrivée désorganisée, à trois contre 4 (un dps et deux heals), laissa un arrière goût de défaite. Rejoins par un guerrier la bataille pouvait enfin se dérouler à arme égale. Après avoir appris la politesse à nos joyeux visiteurs, ces derniers se replièrent à leur bastion. Nous avions repoussé l’attaque. Décidé à laver cet affront dans le sang, nous partîmes à leur bastion remettre les pendules à zéro.

L’aventure ne fut pas des plus fructueuses. Nos visiteurs avaient reçu des renforts. Une retraite fut ordonnée pour nous rassembler aux stades. Un front unis aurait plus de chance qu’une équipe éparse. Notre regroupement n’eut jamais lieu. Nos visiteurs, désormais aux nombres de 6, avaient repris du poil de la bête et remirent une compresse. Thrallmar était de nouveau sous assaut. L’une des sœurs terribles ne pouvant participer au combat (pause biberon, on rit pas), les forces de la horde était clairement en infériorité numérique. Le combat tourna nettement à l’avantage des visiteurs.

Surpassé en nombre, nos vénérables défenseurs ne tenaient pas le choc. A trois contre six, nous étions largement dominés. Nos appels à l’aide furent entendus et l’arrivée de renfort fit pencher clairement la balance. Désormais à onze contre six, nos visiteurs furent rapidement submergés. La seconde attaque était repoussée, mais le gout amer d’être cantonné à la défensive faisait bouillonner le sang de la horde.

Un raid fut monté, afin de montrer une fois pour toute à l’alliance, que la horde avait les moyens de riposter et même de mettre à sac leur bastion retranché. Les deux sœurs terribles de nouveaux réunies, nos 12 compagnons firent table rase du bastion, passant de vie à trépas tout forme de vie hostile. Une fois assurée que plus aucun héro de l’alliance n’oserait pointer le bout de son nez au bastion de l’honneur, nos forces se retirèrent. Le bastion était calme et vide de toute menace. Si quelques gardes ne nous rappelaient pas quelques fois, que nous n’étions pas chez nous, nous nous serions cru dans l’un de nos campements.

Après des débuts laborieux, la horde avait imposé sa puissance sur la péninsule infernale.

Eleswina


PS : nos promptes excuses à tous les bas lvls de l’alliance qui firent parties des dégâts collatéraux. J’avoue que nous n’avons pas fait de distinction entre niveau et personnage. Que voulez vous, la horde ne fait pas dans la dentelle, on est les méchants Wink Merci à la guilde RAP de l’alliance et aux autres pour cette soirée sympa. A la prochaine bataille.


Dernière édition par Varthak le Ven 1 Oct - 15:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Varthak
Ancien
Ancien
Varthak

Nombre de messages : 269
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Nos batailles ...   Mer 28 Juil - 13:18

28 juillet - La riposte

Pour la seconde journée consécutive, nos capitales subissent les assauts de l’Alliance. Hier, les forces de la Horde, désorganisées ont tenté une vaine résistance. Les quelques forces éparses qui trainaient dans les parages ont vainement tenté d’empêcher l’impossible. Nos chefs ont été mis à terre sans vergogne et la horde est restée impuissante.

Parmi ces rares défenseurs, l’une des nôtres était présente. Narguée par les forces de l’Alliance, elle n’a pu qu’assister à la débâcle et engager le combat contre les quelques trainards qui s’étaient attardés à Lune d’Argent.

Couverte de honte, acculée à la passivité, elle s’est jurée d’une revanche cinglante et sans concession, comme la horde sait si bien le faire quand elle veut.

Au lendemain de cette journée noir, à peine arrivée à Ogrimmar, une rumeur faisait état d’une force importante de l’alliance s’apprêtant à mettre nos capitales à feux et à sang. Cairn était déjà tombé et Thrall allait suivre. Les jours se suivaient et semblaient se ressembler. Mais c’était sans compter sur l’orgueil des nôtres.

Mais ce soir, certains des nôtres en avait décidé autrement. La résistance se mettait en place et le désir de laver l’affront de la veille était au plus fort. Sautant sur l’occasion, Eleswina se rendit à Thrall pour intégrer le groupe de défense.

Alors que l’Alliance se regroupait à la croisée, les nôtres serraient les rangs dans les appartements de Thrall. Ce soir, la horde était unies et ce n’est pas moins de 40 combattants qui furent réunis, prêts à défendre bec et ongles l’honneur de la horde.
Sous le commandement d’Aragorn, il devenait de plus en plus difficile de tenir en place la troupe, qui s’impatientait d’en découdre avec l’ennemi. Nos éclaireurs nous informèrent que les forces de l’Alliance venaient de quitter la croisée et faisaient mouvement vers Ogrimmar. Au champ de la horde, nous attendions embusqué dans les recoins des appartements chef. Les premiers sons des combats commençaient à résonner dans la salle. L’ennemi était aux portes et traversaient la place centrale.

Comme la veille, des défenseurs éparses avaient engagé le combat à un contre dix. Leur engagement ne fut pas vain. Alors que les troupes de l’Alliance, comptaient une trentaine d’hommes au départ de la croisée, il n’y eu que 25 combattants qui atteignirent les loges de Thrall.

Les bruits de combats se faisaient de plus en plus omniprésents. Après les dernières injonctions, intimant l’ordre à tous les combattants de rester bien caché, le premier combattant de l’Alliance fit son entrée face dans les appartements de Thrall, vide mis à part quelques gardes. Au son de mort à l’Alliance, nos forces s’élancèrent dans la mêlée. En claire infériorité numérique, les forces de l’Alliance furent pulvérisées en quelques secondes.

Alors que nous pourchassions les survivants, des voix s’élevèrent pour rendre la pareille à ces imprudents allianceux.. Nos forces se divisèrent en deux. Une partie resta en défense d’Ogrimmar, pourchassant les rescapés et s’assurant qu’aucun soldat de l’Alliance ne puisse remettre pieds en ville, alors que le reste se groupa à Gromgol pour mener une opération au cœur d’Hurlevent.

Les combats s’amenuisant peu à peu aux alentours d’Ogrimmar, alors que nos troupes se reformaient à Gromgol. Quelques escarmouches eurent lieu avec le reste des forces de l’Alliance qui tentaient de rejoindre leur contrée, mais finalement nous fûmes prêts au départ.

Nos éclaireurs envoyés à Hurlevent, nous révélèrent la faible présence de défenseurs. La ville était prête pour le déluge. Notre débarquement ce fît au port. Après une course rapide dans la capitale de l’Alliance, nos troupes s’élancèrent à l’assaut des appartements du roi.

Le combat fut fastidieux et l’arrivée de quelques défenseurs de l’alliance retarda notre victoire. Le roi mis à terre au son de pour la horde, nos troupes se dirigèrent vers la place du marché. Il était temps de piller et mettre la ville sans dessus dessous de bonne manière.

La place du marché à feux et à sang, nos troupes se dirigèrent de nouveau vers les appartements du roi. Quelques uns des nôtre avaient été pris à partis et peinait contre les forces de l’Alliance qui défendaient encore la ville.

Alors que nous portions secours aux nôtres, nous fûmes pris en étaux entre les gardes du roi survivant et les renforts de l’alliance. Piégé, nous nous défendîmes becs et ongles, mais petit à petit nous fûmes vaincus.

Le siège d’Hurlevent prenait fin et nos troupes se retirèrent dans leur contrée, pensant leur blessure en attendant la prochaine expédition.

Eleswina
Revenir en haut Aller en bas
 
Nos batailles ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plans de batailles
» Cartes de batailles du Second Empire
» Présentations animées de batailles sous PowerPoint
» Armées et batailles
» des Batailles et des Hommes : Fontenoy est arrivé !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arukam Ixia :: LES TOURS DE GUETS :: Au coin du feu-
Sauter vers: